» L’Asodia au Vietnam » Seconde phase 2010 - 2013 : objectifs et actions envisagés
 

  • Plan du site
  •  

    Seconde phase 2010 - 2013 : objectifs et actions envisagés

    SECONDE PHASE : 2010 – 2013

    L’objectif global de la seconde phase est de rendre les progrès accomplis durables dans le temps et transmissibles à d’autres zones de production. Pour atteindre cela, l’ASODIA a pour objectif de renforcer les deux filières appuyées, en développant d’avantage de partenariats et de liens directs avec les expertises locales et françaises.

    Spécifiquement à la filière lait

    Les objectifs pour la phase 2 sont les suivants :
    - Renforcer les capacités des éleveurs identifiés pour la production fromagère en mettant en œuvre des innovations techniques dans leur ferme ;
    - Mettre en lien des services d’expertises vietnamiens et européens pour renforcer davantage la maîtrise technique et commerciale de la production à la Compagnie laitière.

    Spécifiquement à la filière fruit

    L’ASODIA appuiera la Coopérative du 19 mai vers une gestion plus stricte de la qualité des produits et une redistribution plus conséquente de la valeur ajoutée envers les agriculteurs participants. Le suivi et le renforcement, à la fois technique et commercial, de la production comme des ateliers de transformation feront donc partie intégrante de la seconde phase de coopération du projet.

    Trois niveaux seront renforcés :
    - au niveau des arboriculteurs ;
    - au niveau des ateliers de transformation ;
    - et au niveau de la mise en marché des produits.

    FILIERE LAIT

    Bénéficiaires

    - Tous les éleveurs du District de Moc Chau ;

    - Les éleveurs identifiés pour une production fromagère.

    Les éleveurs déjà identifiés pour l’atelier de production fromagère constituent un groupe d’éleveurs « motivés », a priori volontaires pour mettre en œuvre des innovations techniques dans leurs exploitations. Les exploitations de ces éleveurs sont celles qui semblent les plus « développées » du District de Moc Chau. Travailler avec ce groupe cible présente ainsi différents avantages :

    - Ces exploitations ont plus d’opportunités que d’autres exploitations à accepter et à mettre en œuvre le progrès technique, de part leur expérience, de part l’existence déjà de progrès, l’impact sera plus important ;
    - Ce groupe cible peut constituer un groupe leader pouvant, par le bouche à oreille essentiellement tirer d’autres éleveurs sur la voie des améliorations techniques.

    Actions

    Au niveau des éleveurs :

    L’action de l’ASODIA se situera essentiellement au niveau des éleveurs, puisqu’un partenariat d’entreprise à entreprise devrait voir le jour au début de l’année 2011. Ces échanges concerneront principalement l’amélioration des techniques et procédés de transformation agroalimentaire et devrait permettre de renforcer la Compagnie laitière de Moc Chau dans ses activités de mise en marché.

    A l’ensemble des éleveurs :

    La sélection génétique se fait pour l’instant au niveau du troupeau et n’est pas raisonnée en fonction des performances de chaque vache. La stratégie génétique, pour qu’elle soit optimale devra s’appuyer sur les critères individuels des vaches. Pour cela, une formation sera dispensée à une vingtaine de techniciens de la Compagnie laitière et du District de Moc Chau. Une mission de MIDATEST est prévu en novembre 2011.

    D’autres formations actions visant à améliorer la productivité des vaches laitières seront également mises en place au cours de l’année 2011 et 2012, notamment sur le confort des animaux et l’hygiène de traite.

    Un suivi pour commencer à définir l’impact (selon le taux de réussite de la reproduction et des rendements laitiers) des 65 vaches croisées Brune des Alpes et Holstein est en cours. Des fiches de suivi sont régulièrement réalisées à ce sujet.

    Aux éleveurs identifiés pour la production fromagère :

    L’optimisation de la qualité du fromage passe par une bonne conduite des exploitations, encore plus qu’en transformation de lait stérilisé. Pour cela, l’ASODIA (ou des experts en mission) préconise(nt) la mise en place d’innovations techniques pour notamment équilibrer la ration journalière, l’améliorer en fourrage (tout en faisant face à la montée de la pression foncière engendrée par l’augmentation du cheptel), améliorer le confort des animaux et la sélection génétique de ces troupeaux…. C’est dans ce sens que l’appui de l’ASODIA en termes d’améliorations techniques visera essentiellement le groupe cible de production fromagère.

    Des carnets de suivi technique des animaux ont été distribués aux éleveurs en janvier 2011.

    JPG - 1.1 Mo
    Carnet de suivi sanitaire

    Au niveau de la Compagnie laitière :

    Les actions ci dessous devaient être développées dans le cadre du partenariat d’entreprise à entreprise, pour :
    - Chercher à mieux contrôler la qualité du lait ;
    - Améliorer la qualité du fromage et régulariser la production fromagère en augmentant le volume de la salle d’affinage ;
    - Développer un type de label « IGP fromage de montagne de Moc Chau ». Pour cela, l’implication du District et de la Province sera nécessaire ;
    - Développer une chaîne de yaourts.

    La Compagnie laitière de Moc Chau n’a pas donné suites à ces activités et celles-ci ne seront donc pas réalisées lors de la phase 2 du projet.

    Pour plus d’informations sur l’avancée actuelle des programmes, veuillez vous reporter à la rubrique Filière lait

    FILIERE FRUIT

    Bénéficiaires

    - Les arboriculteurs du District de Moc Chau ;
    - Les arboriculteurs des vergers de démonstration ;
    - La Coopérative du 19 mai.

    Actions

    Au niveau des arboriculteurs :

    Trois vergers de démonstration (parmi arboriculteurs) ont été identifiés lors de la mission de l’IPPH à Moc Chau en octobre 2010. Ces arboriculteurs seront des « leaders » au sein de leur zone et pourront démontrer l’impact d’une « bonne conduite » de verger auprès d’autres arboriculteurs.

    Un partenariat avec l’Institut de Protection des Plantes de Hanoi (IPPH) a été signé le 12 octobre 2010. L’IPPH assure désormais avec l’équipe de l’ASODIA Vietnam un suivi régulier des jardins de démonstration, pour en optimiser leur conduite selon les conditions pédo climatiques des vergers.

    JPG - 466.7 ko

    Le centre de formation sur les conduites de vergers tempérés situé à Co Do (district de Moc Chau, site placé à 7km de Moc Chau) sera désormais utilisé pour les formations aux arboriculteurs et le verger du centre continuera de servir d’essais et de démonstration pour de nouvelles variétés et techniques culturales.

    M. Jacques JOULIE, expert arboriculteur s’est rendu 1 semaine début décembre 2010 à Moc Chau pour former 40 arboriculteurs et 20 techniciens du District de Moc Chau aux bonnes pratiques de fertilisation et à la taille d’hiver. Il s’est rendu à nouveau à Moc Chau en novembre 2011.

    JPG - 461.6 ko
    JPG - 458.5 ko
    Formation de taille en décembre 2010
    JPG - 477.9 ko
    JPG - 384.5 ko
    JPG - 462.4 ko

    Des contrats, comportant un guide de bonnes pratiques imagés seront mis en œuvre d’ici la fin de la phase 2 du projet entre les arboriculteurs et la Coopérative du 19 Mai.

    Les objectifs de ces contrats sont de :
    - Garantir un apport régulier de fruits de qualité (suffisamment mûr) à la coopérative et en contrôler la quantité en fidélisant les agriculteurs. Il s’agit d’assurer l’avenir de la coopérative sur le long terme ;
    - Assurer un prix stable et rémunérateur aux agriculteurs et agir directement au niveau de la production pour garantir la qualité des produits transformés et ainsi augmenter la part de valeur ajoutée ;
    - Améliorer l’image de la coopérative auprès des arboriculteurs et de ses partenaires.

    Ces contrats définiront le statut des arboriculteurs et les devoirs et obligations des deux parties. Parallèlement, une plaquette de la coopérative, présentant les avantages et inconvénients de ces contrats devra être finalisée en fin de phase 2 du projet. Quelques contrats test auront lieu auprès d’arboriculteurs volontaires, avant révision et duplication.

    Un fonds d’assurance climatique devrait être mis en place pour permettre aux arboriculteurs de mieux surmonter économiquement les intempéries naturelles. Ce processus est complexe et sera mis en place en fin de phase 2.

    Au niveau des ateliers de transformation à la Coopérative :

    La qualité de l’alcool produit devra être améliorée et pour cela un cahier des charges et de suivi des points de contrôle est en conception. Des missions d’expertises pourront permettre d’appuyer ces ateliers.

    Une fois, la qualité améliorée, des contrats avec les distributeurs à Hanoi pourront être établis.

    Pour plus d’informations sur l’avancée actuelle des programmes, veuillez vous reporter à la rubrique Filière fruits



     
    Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter