» L’Asodia au Vietnam » Filière fruits » Déploiement d’un programme "learning by doing" et formation de groupes de producteurs de prunes
 

  • Plan du site
  •  

    Déploiement d’un programme "learning by doing" et formation de groupes de producteurs de prunes

     

    Jusqu’à présent, l’ASODIA a mené plusieurs activités de vulgarisation, dont l’organisation de 4 séries de formations à plus de 150 producteurs de prunes et 20 techniciens du District de Moc Chau, dans l’objectif de renforcer la capacité de ces producteurs à utiliser des techniques appropriées (fertilisation, taille, paillage) pour l’entretien de leurs vergers et l’amélioration de la productivité.

    JPG - 154.5 ko
    JPG - 632.5 ko
    Verger de démonstration de M. Binh, février 2011

    Toutefois, pour appuyer ses actions dans le temps et convaincre les arboriculteurs de l’importance d’appliquer ces techniques, l’ASODIA estime qu’un suivi renforcé auprès de ces producteurs est nécessaire. C’est pourquoi l’ASODIA a lancé début juillet un réseau de groupes de producteurs motivés en matière de vulgarisation technique.

    Objectifs

    En constituant des groupes de producteurs de prunes, les objectifs sont de :

    • Accroître l’impact et la zone géographique d’actions des activités de l’ASODIA ; 10 groupes ont été créés dans 10 villages différents en juillet 2011, puis 5 autres seront établis en 2012, puis 5 autres en 2013 ;

    • Construire un groupe modèle et solide de producteurs motivés, leaders dans leur village, pouvant transmettre facilement et durablement, à d’autres producteurs, les connaissances et compétences acquises.

    Critères d’identification des groupes

    Après une étude menée par l’ASODIA auprès des responsables de chaque union d’agriculteurs, 10 zones de production les plus importantes de prunes ont été identifiées.

    JPG - 207.8 ko
    Equipe ASODIA en interview, avril 2011

    Celles-ci sont occupées par 80 producteurs en moyenne, ayant de 0,5 à 1 ha chacun. Ainsi 9 villages sur les 39 de la commune de Nong Truong et une zone de Moc Chau disposent à présent de groupe de producteurs de prunes appuyés par l’ASODIA.

    Il s’agit de : Pa Khem III à Nông trường (ethnie H’mong), Bó Bun (ethnie Muong), Vườn Đào (ethnie Kinh), Chiềng Đi (ethnie Thai), Bản Ôn (ethnie Dao), Cờ đỏ (ethnie Kinh), Mía đường (ethnie Kinh), Chờ lồng (ethnie Kinh), Pa khem I (ethnie H’mong) et TK 14 (ethnie Kinh) à Mộc Châu. 5 de ces groupes ont déjà bénéficié des formations à la taille proposées par l’ASODIA depuis 2008 et récemment en décembre 2010.

    Fonctionnement des groupes

    Chaque groupe est constitué de 10 producteurs de prunes, dont 2 personnes en sont des leaders. Le rôle des leaders est principalement de conseiller les producteurs selon les recommandations techniques proposées par l’ASODIA et d’être le porte-parole des producteurs à l’ASODIA. Les leaders étant également agriculteurs, ne peuvent se dégager suffisamment de temps pour accompagner continuellement et répondre aux besoins actuels importants des producteurs. C’est pour cela que l’ASODIA a décidé de renforcer son équipe par le recrutement de 10 stagiaires vietnamiens issus de l’université d’agriculture de Tay Bac de la Province de Son La.

    JPG - 445.5 ko
    Groupes des 20 leaders et de 10 stagiaires de Tay Bac, juillet 2011

    Ainsi, grâce à leurs connaissances agricoles et culturelles, les stagiaires sont le lien entre les techniciens de l’ASODIA et les producteurs et permettent d’accompagner régulièrement les leaders et les producteurs du groupe dans leurs actions techniques, notamment d’utilisation de fertilisants, de lutte contre les ravageurs et de pratique de taille. Chaque stagiaire a été affecté à un groupe de producteurs et le suivra jusqu’en décembre 2011.

    PNG - 93.1 ko
    Présentation du fonctionnement des groupes de producteurs
    JPG - 438.5 ko
    Do Le Duc et des stagiaires dans le verger de démonstration de M Binh, à Chien Di, Nong Truong, juillet 2011

    Ainsi, début juillet, les 10 étudiants de l’université de Tay Bac ont ainsi reçu une formation à l’utilisation de fertilisants et ont plus généralement pu élargir leurs connaissances sur les activités de l’ASODIA.

    JPG - 424.6 ko
    Etudiants de l’université de Tay Bac à l’oeuvre dans le verger expérimental de Co Do (fertilisation post récolte), juillet 2011

    L’établissement de 5 groupes supplémentaires est prévu en 2012 dans de nouvelles zones. Le suivi de ces groupes continuera avec la même organisation déployée pour les groupes 2011.

    Justification de ce programme pilote

    Pourquoi l’établissement de groupes de producteurs de prunes avec des leaders est important et s’avère nécessaire ?

    - Les formations organisées par l’ASODIA sont des actions ponctuelles qui ne peuvent pas permettre de changer facilement et rapidement les pratiques des producteurs, étant donné que 60 % des producteurs enquêtés n’ont jamais taillé leur verger.

    Un suivi régulier assuré par l’ASODIA permettra de compléter les formations organisées en ayant un suivi individuel auprès des producteurs désirant approfondir les techniques.

    JPG - 455.5 ko
    Etudiants de l’université de Tay Bac en formation fertilisation à Moc Chau, juillet 2011

    - Les agriculteurs apprennent généralement en observant les pratiques de leurs voisins et par la discussion avec leurs amis.

    L’ASODIA ne peut pas cibler de manière directe tous les producteurs de prunes du District de Moc Chau. En taillant et en accompagnant les producteurs lors des étapes importantes d’entretien, l’ASODIA est convaincue que les vergers de ces agriculteurs peuvent devenir un exemple, une démonstration pour les autres producteurs de la zone. Les relations basées sur des liens existants et de confiance sont plus efficaces que des échanges entre personnes inconnues. L’impact de l’ASODIA sera plus rapide et plus étendu géographiquement.

    - Le District de Moc Chau est constitué de différentes ethnies minoritaires qui ont une forte tradition de ne pas tailler les vergers. Il est donc difficile de les convaincre de l’intérêt de la taille.

    L’apprentissage par la pratique dans les propres vergers des producteurs (avec l’aide de l’ASODIA) devrait permettre de compléter les formations qui ont pour l’instant été organisées dans des vergers situés loin de leur village.

    - Les suivis individuels permettent d’établir une confiance avec les producteurs qui ne peut pas toujours être privilégiée pendant les formations, ce qui facilite la prise de parole et la formulation de questions des producteurs.

    Des conseils directs et individuels de l’équipe de l’ASODIA (pendant la visite) privilégient la discussion technique. L’équipe de l’ASODIA adapte ses conseils, selon les stratégies, volontés et connaissances des agriculteurs.

    JPG - 452.6 ko
    Stagiaires ASODIA en action pour l’application de fertilisants dans le verger expérimental de l’IPPH, juillet 2011

    - Les actions de l’ASODIA ne seront pas permanentes et l’ONG doit initier dès à présent des synergies qui plus tard, pourront perdurer sans le support de l’ASODIA.

    Ce programme repose sur un réseau et une organisation déjà existants, ce qui facilite le développement d’échanges et le transfert de connaissances techniques. Cette base que sont principalement les unions de producteurs est un élément positif pour le déploiement et la durabilité du programme. La mise en place de groupes de producteurs de prunes devrait faciliter le transfert de compétences, grâce aux intermédiaires (leaders). Il est très important pour l’ASODIA de créer et de structurer les liens de diffusion technique qui pourront perdurer après le projet ASODIA.

    - L’équipe de l’ASODIA ne peut pas être régulièrement présente dans tous les vergers.

    Le rôle des leaders de groupes est de rapporter et relayer les informations transmises par l’ASODIA aux producteurs, et vice versa, par les producteurs au technicien de l’ASODIA. Ce système est vraiment important, puisque les leaders peuvent communiquer les recommandations techniques proposées par l’ASODIA relativement rapidement et facilement et les leaders peuvent à tout moment rapporter les problèmes rencontrés et les besoins actuels des producteurs du groupe.

    JPG - 165 ko

    L’ASODIA privilégie la constitution de petits groupes pour la première année pilote dont l’expérience orientera le déploiement du programme pour les années suivantes.

    Support matériel

    Première année : dans le but de rendre durable les connaissances techniques diffusées par l’ASODIA, un manuel des bonnes pratiques pour les arboriculteurs et un manuel des formateurs pour les techniciens ont été publiés par l’ASODIA en juillet 2011.

    50 jeux de sécateurs seront achetés par l’ASODIA et prêtés aux leaders qui devront gérer ce système de prêt. Un groupe bénéficiera de 5 sécateurs pour 8 producteurs et 2 leaders la première année.

    Seconde année : En 2012, moins de 40 sécateurs seront disponibles pour tous les groupes, car 10 auront été mis en compétition et des pertes ou casses auront eu lieu (estimation à 8%). Les sécateurs seront donc loués en priorité au profit de nouveaux groupes.

    Encouragement aux producteurs pour organiser un concours des meilleurs vergers taillés

    Une compétition est ouverte à tous les producteurs de prunes du District de Moc Chau d’octobre 2011 à février 2012. 10 jeux de sécateurs seront remis aux 10 meilleurs vergers taillés en janvier 2012, lors de la cérémonie de clôture de la compétition. Une charte avec les critères de la compétition est disponible sur demande à l’équipe de l’ASODIA Vietnam.

    JPG - 596.4 ko
    Arbre taillé avec l’appui de l’ASODIA et sous expérimentation, février 2011

    La campagne a débuté en octobre 2011. Les producteurs voulant participer à la compétition sont invités à joindre une des personnes de l’équipe de l’ASODIA Vietnam à pour organiser une visite d’inspection du verger une fois taillé. Ces inspecteurs inscriront notamment le pourcentage d’arbres taillés dans le verger et le degré de taille effectué et rempliront une fiche d’évaluation. Les 10 producteurs ayant le meilleur score gagneront 10 lots de sécateurs. Un diner pour annoncer les résultats sera organisé à la fin décembre 2011. Les 20 leaders et 1 producteur de chaque groupe, ainsi que les gagnants seront invités à ce dîner de clôture du concours.

     
    Verger de démonstration de M. Binh, février 2011
    Verger de démonstration de M. Binh, février 2011
    Fichier JPG - 632.5 ko
     
     

     
     

     
    Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter