» L’Asodia au Sénégal » Région de Thiès » Les projets de la Région de Thiès
 

  • Plan du site
  •  

    Les projets de la Région de Thiès

     
    De janvier 2005 à fin 2009, le programme d’appui aux agriculteurs et éleveurs de la région de Thiès a permis d’accompagner 6 groupements paysans, représentant une population concernée d’environ 100 000 personnes. Des prêts directs à diverses filières, entre 3 et 5%, ont été attribués pour un montant total de 190 205 €.

    Lors de la première tranche de mise en œuvre du programme (de janvier 2005 à décembre 2007) , quatre projets ont été validés, représentant un total d’investissement et de financement de 44 000 € soit 28 865 800 FCFA.

    - Projet de sécurité alimentaire à partir de la constitution de banques de céréales

    - Projet d’embouche bovine

    - Projets de création d’unités de production de poulets de chair

    - Projet d’atelier de transformation et conservation de fruits et légumes

    Deux thèmes supplémentaires ont pu être traités au cours de cette première tranche :

    • L’accompagnement de la réflexion stratégique des acteurs des filières horticoles.
    • Accompagnement d’une mission exploratoire de la centrale d’achat SCAFISH au Sénégal. L’ASODIA a été sollicitée par le Conseil Régional Midi Pyrénées suite à une demande émanant du groupe E. Leclerc qui, ayant appris l’existence d’une coopération décentralisée s’interroge sur la faisabilité d’un partenariat commercial avec la pêche sénégalaise.

    La deuxième tranche du programme, de janvier 2008 à juin 2009, a permis de retenir les nouveaux projets suivants :

    - Projet d’atelier de transformation du lait (mini laiterie)

    - Projet filière maraîchère

    - Projet Irrisahel, filière maraîchère

    • Union des Groupements de Producteurs de Meckhe (UGPM)
    • Exhaure énergie solaire et irrigation goutte à goutte
    • Financement de 20 376 € (soit 13 366 034 FCFA)
    • voir la fiche technique du projet



    Fin 2008, au vu des résultats observés auprès des premiers groupements retenus, l’ASODIA a souhaité dresser avec ses partenaires pour faire un bilan intermédiaire. Il a été notamment validé la nécessité pour l’ASODIA de recentrer son intervention au cœur de ses savoir faire, c’est-à-dire l’organisation de filières et la structuration de groupements professionnels. Ce recentrage passe nécessairement par un accompagnement de structure ayant un réel dynamisme et qui respectent les points suivants :

    • présence d’un projet de développement au sein du groupement ;
    • présence d’une comptabilité ou d’un suivi de trésorerie du groupement (tout projet retenu doit réaliser un suivi de comptabilité et de gestion) ;
    • une composition du Conseil d’Administration ouvert aux jeunes ;
    • des projets à destination des jeunes agriculteurs ou éleveurs ou qui permettent une vraie implication des jeunes ;
    • des membres des groupements retenus qui maîtrisent en partie la lecture et l’écriture.

    Il est entendu que les axes de développement initiaux restent l’organisation et la structuration de filière ainsi que la lutte contre la pauvreté. Cependant, il faut des projets plus structurés. Aussi, à l’avenir, l’ASODIA souhaite concentrer son intervention dans la région de THIES sur la filière maraîchère (besoins repérés en décembre 2007) et le développement de la filière céréalière.

    Ces projets sont suivis et accompagnés par l’ARD et l’ANCAR conformément aux programmes de suivis élaborés en commun (suivi technique, formation…). De plus, les différents porteurs de projets sont systématiquement rencontrés lors des missions de l’ASODIA.

     

    Fiche Irrisahel 1
    Fichier PDF - 85.9 ko

    Fiche UGPN
    Fichier PDF - 38.6 ko

    Fiche DIRFEL
    Fichier PDF - 27.8 ko

    Fiche Banque céréales 1
    Fichier PDF - 27.7 ko

    Fichier PDF - 27 ko

    Fiche UGPF Volailles
    Fichier PDF - 33.7 ko

    Fiche Keur Moussa
    Fichier PDF - 36.1 ko
     
     

     
     

     
    Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter