» L’Asodia au Vietnam » Filière lait » Bilan intermédiaire de la filière lait – Comité de pilotage 2009
 

  • Plan du site
  •  

    BILAN
    Bilan intermédiaire de la filière lait – Comité de pilotage 2009

     


    Bilan Compagnie laitièreUn Comité de Pilotage début avril 2009 a pu établir un bilan sur l’année écoulée et proposer des pistes pour l’année à venir.

    Bilan de l’année 2009

    Ouverture de lignes de crédit destinées à l’achat de bétail

    L’objectif de cette action était de faciliter l’accès à l’investissement pour les plus petits éleveurs et d’encourager les améliorations techniques sur leurs élevages. 30 éleveurs identifés parmis "les plus pauvres" ont ainsi bénéficié de prêts pour l’achat de 1 ou 2 animaux en 2009. Au total, 46 animaux (dont 18 génisses et 28 vaches déjà en production), ont été financés à raison de 20 millions de Vietnam Dongs par tête. Les prêts accordés, d’un montant global de 920 millions de Vietnam Dongs (39 200 EUR) courent sur une durée de 5 ans et bénéficient d’un taux d’intérêt de 6% par an. Chaque éleveur sélectionné pour le programme de prêt est en outre tenu à un certain nombre d’améliorations techniques de son élevage.

    Introduction de la race Brune des Alpes dans le troupeau laitier

    La coopérative française MIDATEST a proposé à la Compagnie Laitière de Moc Chau de diversifier son troupeau en introduisant une race plus rustique produisant du lait plus riche et mieux adaptée à la fois aux conditions locales et aux exigences croissantes de qualité. Grâce à un don de MIDATEST, l’ASODIA a importé 20 embryons sélectionnés de race Brune ainsi qu’un lot de 1 400 doses de semences issues de 7 taureaux de haute qualité génétique. Ce don avait une valeur totale de 20 000 euros. Les embryons ont été remis par un expert de MIDATEST, M. Serge LACAZE à 17 éleveurs de Moc Chau, en octobre 2008. Malheureusement, aucun embryon n’a survécu. 65 génisses issues du croisement Holstein - Brune des Alpes sont nées en juin 2009. Les résultats sur la qualité et la quantité de lait produite pourront être analysés en 2012, lors du premier vélage de ces animaux.

    L’ASODIA et MIDATEST entendent développer des groupes leader au sein des éleveurs pour diffuser plus largement les améliorations et innovations techniques.

    Amélioration de la grille de paiement à la qualité du lait

    L’amélioration de la grille de paiement dans le but d’encourager les éleveurs à produire mieux est l’objectif majeur du projet ASODIA. Une mission a eu lieu du 19 au 27 Octobre 2008 dans le but d’établir un diagnostic de la situation actuelle du contrôle qualité. L’expertise, réalisée par M. Michel BLANC, expert au sein du groupe coopératif laitier français SODIAAL, a porté ces fruits et a permis d’améliorer la grille de paiement de la Compagnie laitière.

    Equipement du laboratoire d’analyse du lait

    Suite à la mission de M. Michel BLANC en octobre 2008, un inventaire du matériel nécessaire pour améliorer les capacités d’analyses de la Compagnie Laitière a été établi. L’amélioration de l’équipement disponible est en effet indispensable à la mise en place d’une grille plus précise et plus transparente.

    Création d’un atelier de transformation fromagère

    Suite aux demandes de la Compagnie laitière, l’ASODIA a décidé de l’accompagner au niveau technique et financier dans la création d’un atelier de transformation fromagère. L’objectif de ce programme est de diversifier la production au niveau de Moc Chau afin d’apporter une meilleure valeur ajoutée au produit de base. Il s’agit aussi d’un tremplin pour l’amélioration générale de la qualité. L’ASODIA envisage de faire du groupe d’éleveurs identifiés pour cette production un groupe leader bénéficiant à la fois des formations et des innovations techniques leur permettant de produire un lait de qualité supérieur. La création d’un produit original répond aussi à la volonté de créer une image de marque basée sur le suivi qualité des produits laitiers de Moc Chau. Une première mission de M. Nicolas LUCET a eu lieu du 19 au 27 octobre 2008 dans le but de réaliser un inventaire des locaux, des équipements disponibles et des savoir-faire disponibles et manquants. Cette mission a donné lieu à un rapport d’expertise regroupant l’ensemble des recommandations nécessaire à l’établissement d’un atelier de fabrication de fromage de type Tomme. Une seconde mission à la fin du mois de mars 2009 a permis de former le personnel de la compagnie laitière et de proposer des conseils d’installation.

    Perspectives 2010, suite au bilan 2009

    La première phase du projet ASODIA est amenée à se terminer à la fin de l’année 2010. L’objectif du projet est donc de compléter les différentes activités prévues pour la fin de cette première phase. Les perspectives d’intervention pour la suite du projet dépendront à la fois du bilan de la première phase et des nouvelles attentes de nos partenaires vietnamiens. Au vu des objectifs de cette première phase, l’ASODIA a décidé d’orienter ses activités dans deux directions : la compagnie laitière d’une part et les éleveurs d’autre part.

    Avec la compagnie laitière

    - Suivi de l’introduction de la Race Brune : le suivi des inséminations et des animaux qui naîtrons de cette première phase de diversification génétique permettra de décider des suites à donner à ce programme à partir de 2010. Un bilan de cette activité devra être réalisé avec la Compagnie laitière et MIDATEST afin de bien identifier les avantages et les faiblesses de la nouvelle race introduite.

    - Amélioration de la grille de paiement à la qualité du lait et équipement du laboratoire d’analyse : Cette activité consistera principalement à poursuivre le travail préparatoire réalisé par M. Michel BLANC. L’accueil d’un binôme de jeunes ingénieurs franco-vietnamien durant l’été 2009 devrait permettre la mise en place progressive des différents paramètres de la nouvelle grille. L’objectif de cette mission est aussi d’évaluer la qualité des pratiques d’hygiènes chez les éleveurs afin de pouvoir proposer des formations adaptées aux éleveurs volontaires. Dans cette action, les éleveurs du groupe Fromage et ceux ayant bénéficié de prêts seront fortement sollicités. De plus, sur la base des recommandations de M. Michel BLANC, la compagnie devra établir une liste du matériel d’analyse à acquérir. Un prêt pourra être sollicité auprès de l’ASODIA si nécessaire.

    - Création d’un atelier de transformation fromagère : A la suite du travail amorcé par M. Nicolas LUCET, la première phase d’essais pour le développement progressif d’un (ou plusieurs) produit commercialisable sera poursuivie. Un atelier opérationnel pour une production préindustrielle devrait rapidement être mis en route au cours de l’année 2009. L’implication de l’ASODIA dans ce projet concerne les aspects techniques avec une focalisation précise sur la gestion de la qualité, de la vache au fromage. Un suivi plus important des éleveurs impliqués est donc prévu. D’autre part, l’ASODIA a prévu de soutenir la compagnie laitière d’un point de vue logistique et technique pour les études marketing liées au lancement du fromage. Cette intervention pourra notamment se traduire par la recherche de partenaires, au Vietnam ou en France, susceptibles d’aider la Compagnie dans sa démarche.

    Avec les éleveurs

    L’ASODIA souhaite conduire un certain nombre d’actions techniques en lien direct avec les éleveurs. Ces actions relèveront principalement de deux axes d’intervention : l’alimentation des animaux et la gestion de la qualité du lait à la production. Elles se traduiront notamment par la mise en place de formations en direction des éleveurs sur ces thématiques. La formation est en effet l’axe d’intervention à privilégier pour la réalisation des objectifs d’augmentation de la production laitière et du revenu des éleveurs. Les éleveurs ayant bénéficié d’un prêt et ceux désignés pour le « groupe fromage » seront prioritaires sur ces formations.

    - Suivi technique des éleveurs ayant bénéficié d’un prêt et des éleveurs du « groupe fromage » : le suivi technique de ces éleveurs consiste principalement à les encourager à adopter les innovations techniques et les nouvelles pratiques proposées par l’ASODIA et la Compagnie laitière afin d’améliorer le niveau de leur exploitation. La satisfaction exprimée par les 30 éleveurs bénéficiaires des prêts a encouragé d’autres éleveurs qui se déclarent très intéressés pour obtenir des prêts ASODIA. Une deuxième campagne de prêts pourra donc être envisagée après réalisation des actions techniques prévues et évaluation de la première campagne de prêt.

    - Amélioration du système d’alimentation du bétail : l’ASODIA travaille en collaboration avec le CIRAD sur les aspects alimentation. En 2009, une stagiaire française sera chargée de la validation d’un outil d’aide à la décision créé par les équipes de recherche du CIRAD. L’ASODIA et le CIRAD envisagent ensuite d’utiliser cet outil pour conseiller les éleveurs de manière précise sur le système d’alimentation le plus adapté à leur exploitation.

    Conclusion

    Après un hiver 2007-2008 très rude, les éleveurs de Moc Chau ont connu une année 2008 plus favorable. L’hiver 2008-2009 s’est avéré plus humide et bien moins froid que le précédent. Ainsi, la fourniture en fourrage n’a pas posé de problème réel au cours de cet hiver.

    Au niveau économique, l’année 2008 a aussi été plutôt positive. En effet, les bénéfices réalisés par la compagnie laitière lui ont permis d’augmenter à nouveau le prix du lait jusqu’à 8000 VND/kg et de distribuer un dividende à l’ensemble de ses salariés et des éleveurs de Moc Chau. D’autre part, la crise économique faisant chuter les coûts du pétrole et des matières premières, les éleveurs ont vu le prix des aliments concentrés diminuer en fin d’année, favorisant ainsi l’augmentation de leurs revenus. Enfin, la crise de la mélamine en Chine s’est avérée être favorable pour la Compagnie laitière de Moc Chau : jouant sur sa réputation solide de production de qualité, la Compagnie a pu occuper des parts de marché habituellement prises par ses concurrents. Ainsi, les différentes crises locales et mondiales ont apporté certains avantages à la structure de Moc Chau qui a su profiter de l’occasion.

    L’activité de l’ASODIA auprès de la filière laitière de Moc Chau est maintenant reconnue localement. De nombreuses opportunités de développement devraient permettre de renforcer cette filière dans les années à venir et la prise en compte de plus en plus marquée par le gouvernement devrait aussi aller en ce sens.

    Dans l’ensemble, l’ASODIA se déclare satisfaite de l’état d’avancement des activités et de l’amélioration de ses relations professionnelles avec la Compagnie laitière.

     
     

     
     

     
    Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter